Finance Islamique

Au cours de la décennie écoulée, la finance islamique a connu un développement spectaculaire. L’Association Afschrift est, en Belgique, un des pionniers en la matière.

Notre intérêt pour la finance islamique découle en réalité de notre activité d’avocats fiscalistes. En effet, la finance islamique peut offrir des solutions innovantes à certains problèmes fiscaux. Elle est accessible tant aux musulmans qu’aux non-musulmans.

Conjuguer éthique et fiscalité

Une éthique stricte

La finance islamique est basée sur 5 principes fondamentaux qui découlent directement de la Charia:

  • interdiction de l’intérêt
  • interdiction du hasard et de la spéculation
  • interdiction de secteurs illicites qui ne correspondent pas à l’éthique musulmane (jeux de hasard, pornographie, armement, alcool…)
  • partage des pertes et des profits
  • adossement à un actif tangible

La prévalence de ces principes éthiques favorise le développement de produits basés sur un modèle économique simple et solide, aux antipodes de l’ingénierie financière. Mais surtout, ils permettent de développer des produits fiscalement attractifs.

Une fiscalité attractive

Indépendamment de toute considération religieuse, la prohibition des intérêts et des dividendes rend les produits de finance islamique particulièrement intéressants dans une optique d’optimisation fiscale. En effet, la structuration de ces produits permet d’assurer leur rentabilité économique tout en les mettant à l’abri de la pression fiscale qui s’exerce habituellement sur les placements.

Un travail de pionnier

Pour toutes ces raisons, l’Association Afschrift s’intéresse depuis de nombreuses années à la finance islamique. Membre de Islamic Finance Netwrok (ISFIN), un réseau international d’avocats spécialisés en finance islamique, l’Association Afschrift participe activement au développement et à la certification de produits d’investissement conformes aux règles, pour ceux de ses clients qui le souhaitent.

L’association a été organisatrice et a participé, en Belgique et à l’étranger (Istanbul, Dubai, Boston…) à de nombreux séminaires scientifiques spécialisés en finance islamique.