Muriel Igalson-10

MURIEL IGALSON

Diplômes

Licenciée en droit – Université Libre de Bruxelles (1997 – grande distinction)

Barreaux

Membre du Barreau de Bruxelles

Membre du Barreau de Anvers

Membre du Barreau de Luxembourg (liste IV)

Langues

Français, anglais

Activités académiques

Actuellement

  • Chargée de cours de droit fiscal immobilier au Mastère spécial en gestion fiscale de l’Ecole de commerce SOLVAY, Université Libre de Bruxelles (depuis l’année académique 1999-2000)
  • Coordinateur du module juridique du 3ème cycle en immobilier d’entreprise, Ecole de commerce SOLVAY, Université Libre de Bruxelles, et professeur de droit fiscal immobilier, depuis la création du 3ème cycle.
  • Oratrice à de nombreuses conférences en Belgique, en Suisse et au Luxembourg.

Activités scientifiques

Publications

  • Co-rédactrice de l’article AFSCHRIFT, T., IGALSON, M., « La procédure fiscale après les lois des 15 et 23 mars 1999 », J.T., 1999, pp. 489 à 513
  • Co-rédactrice du texte du colloque, AFSCHRIFT, T. , IGALSON M., « La réforme du contentieux fiscal : la phase administrative », in La nouvelles procédure fiscale, Ordre des Experts comptables, 4 mai 1999

Participations à des conférences, séminaires et colloques

  • Oratrice au colloque « Gérez mieux vos contrôles et litiges fiscaux dans le cadre de la nouvelle procédure fiscale », Skyroom Events – Top Tools, 14 octobre 1999, sous la Présidence de M. Marc Dassesse : rédaction d’une contribution écrite IGALSON, M., « La réforme du contentieux fiscal : comment va se dérouler la nouvelle phase administrative en pratique ? »
  • Co-oratrice, avec Thierry AFSCHRIFT, au colloque organisé par l’Ordre des experts comptables – Les mercredis de la comptabilité – 4 novembre 1999 – rédaction d’une contribution écrite AFSCHRIFT, T., IGALSON, M., « Actualités en droit des sociétés », « la Responsabilité pénale des personnes morales et le nouveau Code des sociétés »
  • Oratrice au colloque « Les récentes mutations du paysage immobilier financier en Belgique », éditions et séminaires Laurence de Hemptinne S.A., 8 novembre 2000, et rédaction d’une contribution écrite IGALSON M., « Les techniques actuelles de financement des investissements immobiliers et leurs avantages financiers »
  • Oratrice au Colloque « Stratégie fiscale internationale », IFE Benelux, 7 et 8 février 2001, et rédaction d’une contribution écrite IGALSON, M., « Les conventions internationales »
  • Oratrice de la leçon inaugurale de la Maîtrise en gestion fiscale (Ecole de Commerce SOLVAY, ULB), Université libre de Bruxelles, 15 octobre 2001, (rédaction d’une contribution écrite : « La taxation des revenus de la spéculation immobilière à l’impôt des personnes physiques »)
  • Oratrice au colloque « Transfert de résidence », 7 et 8 novembre 2001, Genève, Academy & Finance, rédaction d’une contribution écrite « Transférer sa résidence en Belgique »
  • Oratrice au colloque du 20 mars 2002, IFE, « Gestion de la rémunération », rédaction d’une contribution écrite « la loi du 22 mai 2001 sur la participation des travailleurs aux bénéfices et au capital de l’entreprise »
  • Oratrice au colloque du 27 mars 2002, IFE, rédaction d’une contribution écrite « Transfert de résidence en Belgique»
  • Oratrice au colloque organisé par Academy et Finance (Novembre 2003), Genève, rédaction d’une contribution écrite : Optimalisation Onshore et actualités en droit belge (Amnistie et blanchiment)
  • Oratrice au colloque organisé le 5 février 2004, rédaction d’une contribution écrite « La société holding » et « Planification patrimoniale, emphytéose, superficie, sous-location,… », Château de Limelette, Info Topics
  • Colloque du 13 février 2004, rédaction d’une contribution écrite « l’Amnistie fiscale est-elle une bonne affaire », Hôtel Conrad, Bruxelles, Academy et Finance ( Genève)
  • Colloque du 27 octobre 2004 : rédaction d’une contribution écrite « Transmission de patrimoine et planning successoral »
  • « Réforme de la loi sur les asbl : quels changements pratiques ? Quel est le régime fiscal applicable » (en ce compris la fondation privée) et rédaction d’une contribution écrite, Séminaire IFE, 3 décembre 2004
  • « Comment réduire le coût fiscal d’une opération immobilière ? », VAN HAM & VAN HAM, 26 mai 2005, oratrice et rédaction d’une contribution écrite
  • « Comment transmettre des immeubles à ses héritiers en réduisant la charge fiscale », Séminaire IDEFISC, 16 juin 2005
  • « Les transactions immobilières entre le dirigeant et son entreprise », oratrice et rédaction d’une contribution écrite, VAN HAM & VAN HAM, 29 septembre 2005
  • « La fiducie, le trust, les holdings ou l’administratiekantoor : permettent-ils de conserver l’anonymat en toute légalité ? », Colloque IDEFISC, 27/10/2005
  • « Opérations immobilières et fiscalité – Techniques actuelles de planification fiscale », oratrice et rédaction d’une contribution écrite, VAN HAM & VAN HAM, 20 avril 2006
  • « La société de patrimoine, mobilier et immobilier », in Colloque IDEFISC, 19 octobre 2006
  • « Successions/donation CH-F/D/B/UK/USA : Belgique-Suisse », oratrice et rédaction d’une contribution écrite, séminaire fiscal, OREF – séminaire de la Chambre, 14 juin 2007, Genève
  • « Le lien entre l’action du fisc et celle du Parquet », colloque IDEFISC, 15 novembre 2007

Un lien étroit avec la situation

Muriel Igalson intègre l’Association Afschrift dès la fin de ses études. Passionnée par le droit fiscal, elle apprécie tout particulièrement le lien étroit entre cette matière et les autres branches du droit. « Le droit fiscal ne vit pas de manière autonome: il vient toujours se greffer sur une situation préexistante. Bien analyser cette situation requiert de tenir compte de tous ses aspects juridiques, que ceux-ci touchent au droit des obligations, au droit civil, au droit commercial ou au droit des sociétés. Mon travail est donc très diversifié. De plus, chaque nouveau dossier nous confronte à une problématique différente. Dans un cabinet comme celui-ci, en effet, les avocats doivent être polyvalents: personne ne se spécialise sur un seul article du code . »

Défi intellectuel

Muriel Igalson apprécie également le défi intellectuel que représente la recherche de la solution la plus adaptée aux besoins du clients. « Rechercher la solution la plus avantageuse – toujours dans le respect de la loi – est à chaque fois un défi. Mais attention, même si je peux me montrer audacieuse et créative quand il le faut, je ne cherche pas à tout prix l’originalité. Une solution d’ingénierie fiscale complexe qui tient parfaitement la route sur le papier peut s’avérer trop compliquée pour que le client puisse l’utiliser au quotidien. Et du coup, elle n’a pour lui aucun intérêt. Le véritable défi consiste donc à lui concocter une solution avec laquelle il pourra « vivre » sur le long terme. Et donc, à privilégier les instruments plus simples si ceux-ci le mettent plus à l’aise, même s’ils ne maximisent pas l’économie fiscale. L’important est que la solution mise en place soit réellement adaptée à ses besoins. »

« Tenir la route »

Comme la majorité des avocats de l’Association Afschrift, Muriel Igalson pratique également le droit pénal financier et défend ses clients lors de litiges fiscaux. Cette polyvalence est pour elle essentielle. « La pratique du droit fiscal requiert une vision globale de chaque situation. Vous ne pouvez pas vous présenter pour plaider devant un tribunal si vous n’avez aucune expérience du conseil. Mais vous ne pouvez pas non plus pratiquer une activité de conseil sans expérience des litiges fiscaux: lorsque vous vous retrouvez devant un juge, vous devez savoir de quoi vous parlez et tenir un discours cohérent et crédible. Et lorsque vous préparez un conseil, votre interprétation de la législation et de la jurisprudence ne peut être purement intellectuelle. Vous devez toujours vous demander si vous pourrez défendre cette solution devant un juge en cas de divergence avec l’administration. D’où l’intérêt d’une solide expérience de la procédure. »